APPELEZ-NOUS À MADAGASCAR

+261 32 11 615 02


LA FONDATION AKBARALY LUTTE CONTRE LA PESTE

Cette année, la Grande Ile Rouge, Madagascar fut tristement célèbre pour un évènement malheureux, la peste, une maladie endémique à Madagascar qui a fait plusieurs victimes.

La flambée de peste pulmonaire à Madagascar a été notifiée à l’OMS le 13 septembre 2017, après avoir été détectée le 11 septembre à la suite du décès d’une femme âgée de 47 ans qui avait été admise à l’hôpital Soavinandriana pour des complications respiratoires. Après avoir confirmé qu’il s’agissait d’un cas de peste pulmonaire, la Direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique (DVSSE) a immédiatement procédé à des investigations sur le terrain. Au 6 octobre, au moins 279 cas de peste dont 187 de forme pulmonaire, 88 de forme bubonique, 1 de forme septicémique et 3 de forme non-précisée, dont 41 décédés (taux de létalité de 14,7 %) ont été notifiés.

À la différence des années précédentes, la flambée de la peste a touché les grands centres urbains, notamment la capitale et les ports, ce qui a augmenté le risque de transmission.

Face à cette situation, la Fondation Akbaraly, guidée par sa Présidente, Cinzia Catalfamo Akbaraly, n’a pas su rester sans rien faire et a décidé de prendre ses responsabilités.

Actuellement la flambée a été vaincue, toutefois la peste persiste d’une manière latente. De ce fait, la Fondation a décidé de donner à un certain nombre de personnes les moyens de lutter contre ce fléau en leur enseignant l’hygiène dans leur vie quotidienne.  

En collaboration avec 3 partenaires locaux, les Sœurs Carmelitaines d’Ilanivato, l’ONG Loharano et les Sœurs de Saint Joseph d’Aoste, la Fondation a fait des dons de médicaments, organisé des séances d’information et donné des matériels pour l’assainissement des écoles et des dispensaires.

 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pour recevoir notre Newsletter, merci d'indiquer ci-dessous votre e-mail